L’importance d’une bonne couette pour un sommeil réparateur

Le choix d’une couette, comme la literie et les oreillers, est aussi important pour un sommeil en toute sérénité. Et des éléments comme la taille, les niveaux de chaleur ou le type de garnissage sont fondamentaux dans le choix d’une couette adaptée pour son lit pour passer des nuits agréables. Dans cet article, nous allons voir comment trouver la couette la mieux adaptée pour vous garantir de bonnes nuits.

Quelle taille choisir pour une couette de lit ?

Plusieurs critères peuvent définir les dimensions d’une couette de lit : les dimensions du matelas, la capacité du lit (le nombre de personnes que le lit peut supporter), la corpulence des utilisateurs du lit ou encore considérer le fait qu’ils pourraient avoir le sommeil agité ou pas. C’est pour ces raisons qu’il est impératif que la couette ne doive pas être trop petite au risque de les découvrir dans le cas où ils ont le sommeil est bien agité. Bien évidemment, la taille de la couette doit être plus grande que celle d’un matelas et il est recommandé d’avoir un débord de 40 cm de chaque côté afin d’éviter les entrées d’air si les dormeurs ont tendance à beaucoup bouger dans leur sommeil ou si l’un d’entre eux monopolise la couette.

Par exemple, pour un lit de 90 cm, il est préférable de choisir une couette 140×200 ou 200×200. Pour un lit pour 2 de 140 cm, il va falloir opter pour une couette de 200×200, 240×240 ou 260×260. Préconiser par contre une couette de 260×240 pour un lit de 160 à 180cm.

Le niveau de chaleur d’une couette

Le niveau de chaleur d’une couette de lit est généralement indiqué sur une échelle de 1 à 4 et même 5 ou 6 selon les fabricants. Le choix d’une couette peut aussi dépendre de la sensibilité au froid et de la température dans la chambre. Une couette légère conviendra parfaitement à une chambre notamment chaude avec une température supérieure à 22 degrés. Pour une chambre ayant une température plus ambiante comprise entre 18 et 22 degrés, la couette tempérée est un idéale. Si la température de la chambre est plutôt fraîche et inférieure à 18 degrés, il faudra alors privilégier la couette chaude.

Enfin, pour tous ceux qui ont une plus ou moins grande sensibilité au froid, la couette 4 saisons est tout ce qu’il leur faut. C’est une composition de deux couettes, une légère et une plus épaisse, réunies par des pressions. On dispose ainsi d’une véritable couette pour les mi-saisons, que ce soit en hiver ou en été. Ce type de couette est la parfaite alternative pour ne pas avoir à acheter plusieurs couettes selon la saison.

Bien choisir le garnissage de sa couette

Il est important de s’intéresser à la matière de garnissage de sa couette qui est proposée en deux types : le naturel et le synthétique. En général, les couettes en plumes ou en duvet sont appelées des couettes naturelles.

En ce qui concerne les couettes synthétiques, ce sont celles que l’on retrouve généralement dans les grandes surfaces. Par ailleurs,qu’il s’agit de couette synthétique ou naturelle, tous deux ne disposent pas des mêmes caractéristiques techniques ni les mêmes pouvoir chauffants.

Les couettes aux garnissages naturels sont reconnues pour être plus chaudes et d’avoir un bon pouvoir de régulation thermique. De plus, elles sont aussi durables dans le temps. L’inconvénient c’est son prix qui variera selon le pourcentage de duvet qu’elles contiennent ainsi que l’entretien spécifique.

Les couettes aux garnissages synthétiques quant à elles ont plus d’un atout. Elles ont l’avantage d’être nettement plus abordables et elles sont également idéales pour les personnes susceptibles aux allergies car leurs fibres empêchent le développement des acariens. Cependant, sa durée de vie n’égale pas son homologue naturel malgré sa facilité d’entretien.