Pourquoi installer un détecteur de fumée ?


Actuellement, toutes les deux minutes, un incendie domestique a lieu dans les habitations de France. En moyenne, le nombre d’incendie en France est de 250000 incendies par an. La plupart de ces incendies sont causés par des accidents électriques. Le comble c’est qu’au moins 1 sur 3 victimes de ce genre d’accident péri dans l’incendie.  Pour éviter ce genre d’accident et pour sauver des vies. La loi a donc sorti un décret qui demande à ce que toutes les habitations de France soient équipées d’au moins un détecteur de fumée. De cette manière, même si un incendie a lieu dans une maison. Au moins les occupants seront prévenus à temps et peuvent se mettre à l’abri au plus vite.

La définition d’un détecteur de fumée

Le détecteur de fumée qui en réalité le DAAF ou Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée est un appareil composé d’un boitier et de plusieurs mécanismes servant à détecter ou à capter les fumée qui se répandent dans un logement. En cas de début d’incendie, ou au cas ou de la fumée commence à se répandre dans votre habitation. Ce dispositif la capte immédiatement et envoie ensuite un signal sonore assez fort pour vous avertir du danger qui guète. Avec l’aide d’un détecteur de fumée, même endormi. Vous serez quand même averti que de la fumée se répand dans votre maison, ou qu’il y a un début d’incendie. Cela vous permet donc de riposter et d’éviter un véritable incendie domestique.

Installation d’un détecteur de fumée

Depuis quelques années, l’installation d’un détecteur de fumée dans chaque maison de France est devenue obligatoire. Dans ce cas, que vous le voulez ou non, vous êtes dans l’obligation de l’installer. Pour ce faire, vous devrez faire appel à un professionnel ou un électricien pour installer ce dispositif dans votre maison. Avec son aide, vous pourriez bénéficier d’un bon modèle de détecteur de fumée et votre installation sera aux normes.

En effet, pour mieux vous mettre en garde, votre détecteur de fumée doit également répondre aux normes en vigueur. Lors de son achat, quelques indices vous permettront de savoir si le dispositif correspond bien à la norme. Pour commencer, afin de connaitre s’il correspond à une norme ou non, l’emballage doit contenir un marquage CE. Mais à part la marque CE, le détecteur de fumée doit aussi avoir la mention obligatoire 14604.

Ces marques sont des gages qui servent à garantir que le détecteur de fumée à réellement suivi des tests et des contrôles de fiabilité pour savoir sa réaction en présence de fumée et en cas de choc. Cela prouve également qu’il a le label NF qui a été délivré par l’AFNOR. Dans ce cas, un détecteur de fumée marqué EN 14604 est un détecteur de fumée bien aux normes. Une fois que vous aviez acquis votre détecteur de fumée aux normes, il ne reste plus qu’à demander à votre électricien de l’installer dans les pièces de votre maison.

Pourquoi installer un détecteur de fumée ?

Emplacement d’un détecteur de fumée dans une maison

Le détecteur de fumée ne peut s’installer n’importe où dans une maison. En effet, pour facilement détecter les fumées qui se répandent, et pour pouvoir avertir tous les occupants de votre maison des dangers grâce à un signal sonore fort, il doit être au moins placé à chaque étage de votre maison, ou dans chaque pièce. Il est également souvent placé dans les pièces de passage comme les cages d’escalier, et les couloirs.

Il est quand même préférable de ne pas le mettre en place des endroits comme une cuisine ou une salle d’eau. En effet, la vapeur d’eau ou les fumées de cuisson peuvent enclencher le dispositif même s’il n’y a aucun danger. A part ces pièces d’eau et la cuisine, le détecteur de fumée ne doit aussi se placer près des fenêtres ou près d’un système de ventilation. La fumée mettra du temps à atteindre le dispositif et vous ne serez averti que lorsqu’il est trop tard. Les coins de vos pièces sont également des mauvais endroits à choisir pour installer un détecteur de fumée. C’est le dernier endroit que la fumée atteint lorsque qu’elle s’est parfaitement répandue dans votre maison . Et encore une fois, vous ne serez pas averti à temps.

L’installation d’un détecteur de fumée : obligatoire

Depuis l’année 2015 la loi veut que toutes les habitations de France, que ce soit une résidence principale ou secondaire, ou ben des logements publics ou privés soient tous obligatoirement équipés d’un détecteur de fumée. Alors, que vous soyez propriétaire ou locataire, il est dans le devoir de tout en chacun d’acheter au moins un détecteur de fumée, de l’installer et de bien l’entretenir dans une maison. Dans la mesure où vous avez enfreint cette loi c’est à dire que vous n’avez installé aucun détecteur de fumée dans votre maison. Vous serez dans ce cas puni par les autorités compétant et serez obligé de payer une lourde amende.

Dans un autre cas, vous serez aussi obligé de demander à votre électricien d’installer un détecteur de fumée selon la demande de votre assureur. Si vous avez conclu un contrat d’assurance habitation. Votre installation de ce dispositif sera la moindre des protections demandé par votre assureur pour mieux protéger votre maison. Quoique vous fassiez, votre maison doit être équipée de détecteur de fumée. Doit aussi correspondre aux normes EN 14604 et marqué CE. Cela prouvera à votre assureur que vous avez pris en compte ses demandes et qu’en cas d’incendie domestique. Il vous versera les indemnités dus pour couvrir vos pertes. En revanche, en cas d’incendie et que vous n’avez installé aucun dispositif détecteur de fumée. Votre assureur va dans ce cas appliquer une franchise d’un montant de 5000 Euro.