Intégrer les travaux d'aménagement de sa cuisine dans son prêt immobilier

Ayant l’avantage de proposer un taux d’intérêt beaucoup plus avantageux que les autres types de prêt, le crédit immobilier peut être utilisé pour financer l’aménagement d’une cuisine. Cependant, cette démarche ne peut être effectuée que sous certaines conditions. Mais quelles sont donc ces conditions ?

Éléments de réponse.

Comment intégrer le coût de l’aménagement de sa cuisine dans son prêt immobilier ?

S’il est possible de financer l’aménagement de sa cuisine à l’aide d’un prêt immobilier, il est essentiel que le projet, et notamment le budget qui est alloué, soit fixé au moment de l’étude du crédit. Souvent non négligeable, ce coût est susceptible de modifier significativement le montant final du prêt et par conséquent le montant des mensualités ainsi que la durée de remboursement. Une fois la souscription au prêt immobilier effectué, les établissements de crédit sont généralement très réticents à y intégrer le coût de l’aménagement d’une cuisine.

Lors du montage du projet, il faut garder à l’esprit que le prêt immobilier ne peut pas prendre en charge la totalité de l’aménagement d’une cuisine. En effet, ce type de crédit concerne uniquement les travaux comme la pose de carrelage par exemple ou encore la pose d’une hotte. Par contre, il ne peut pas être utilisé pour l’achat d’appareils électroménagers.

Pour justifier le montant demandé, la banque exigera d’ailleurs la fourniture d’une pièce justificative de la part de l’emprunteur. Dans la plupart des cas, elle demandera un devis des travaux réalisé par un professionnel tel qu’un cuisiniste par exemple ou encore un spécialiste de l’aménagement.

Pourquoi opter pour un prêt immobilier pour l’aménagement de sa cuisine ?

Par définition, un prêt immobilier est un crédit affecté à la construction ou à l’acquisition d’un bien immobilier. Mais lorsque les conditions sont réunies, il peut très bien être utilisé en complément pour financer l’aménagement d’une cuisine. Cette démarche est très avantageuse, notamment d’un point de vue pratique, car en intégrant le coût de financement de l’aménagement de la cuisine dans son prêt immobilier, l’emprunteur ne s’acquittera mensuellement que d’une seule échéance de prêt au lieu de deux. De plus, un prêt immobilier offre un taux d’intérêt de prêt nettement plus faible que les crédits à la consommation et autres types de crédits du même genre. Toutefois, il faut bien prendre en compte le fait qu’un crédit immobilier est un crédit à long terme.

Pour éviter d’être endetté trop longtemps, il est possible de souscrire à un crédit à la consommation. Il s’agit d’un crédit à court terme qui ne nécessite aucun justificatif concernant l’usage du financement demandé. Il peut par conséquent être utilisé pour l’achat d’appareils électroménagers. Cependant, il est assorti d’un taux d’intérêt assez élevé qui, à terme, augmente le coût de financement de l’aménagement de la cuisine.