Où placer un poêle à granulés pour une meilleure répartition de la chaleur ?

L’installation d’un poêle à granulés prend en compte plusieurs paramètres. Dans un premier temps, il faut tenir compte des normes régissant la pose de ce dispositif de chauffage. Dans un second temps, il est important de trouver l’emplacement idéal où le poser, puisque de son positionnement dépendra son efficacité. Autant de modalités qu’il serait intéressant d’appréhender comme il se doit.

Quelles sont les normes d’installation de poêle à pellet ?

L’installation de ce matériel de chauffage répond à des réglementations spécifiques ; le respect de ces dernières étant important pour aspirer à un niveau de performance et de qualité irréprochables. Ainsi, c’est la norme NF D 356376 de janvier 1992 qui régit les exigences relatives au poêle à granulés. Afin de l’approfondir et de l’adapter aux exigences écologiques, celle-ci a été renforcée par la norme NF EN 13240 en septembre 2002, et trois ans plus tard, par la directive NF 13240/A2.

L’objectif de ces différentes réglementations sur le poêle à pellet est de fixer un cadre légal qui régira tant la fabrication, la sécurité, l’utilisation, que la traçabilité de ce dispositif de chauffage. Par ailleurs, en l’installant, il est recommandé de veiller à la protection de l’environnement tout en ne perdant pas de vue la nécessité de répondre aux exigences de performances énergétiques.

A cet effet, le poêle à granulés avec le label « Flamme Verte » permet d’atteindre ces performances, autant qu’il donne droit à un crédit d’impôt écologique. Outre ces normes, il faut dire que le volume de la pièce dans laquelle se fera l’installation compte aussi, étant donné qu’il existe également des règles établies en la matière.

Quel volume de pièce pour un poêle ?

Le local où sera installé le poêle à pellet doit être suffisamment grand pour l’accueillir. De même, il doit proposer un volume conséquent afin de permettre la combustion du bois, qui est un grand consommateur de comburant. Pour un poêle à granulés, il faut en moyenne 1 Kg d’oxygène, pour brûler 1 Kg de substance dure et fibreuse des arbres. S’il s’agit d’une pose de poêle à pellet non étanche, il est obligatoire d’envisager une prise d’air directe devant fournir la quantité de dioxygène nécessaire au bon fonctionnement du foyer, et à la compensation de celui utilisé à la combustion.

Comment le poêle conduit et diffuse la chaleur ?

Avec ce système, la chaleur est issue de la combustion des granulés. Sa diffusion est fonction du modèle de poêle choisi. Pour les versions de base, la seule convection avec la pièce d’installation suffit. Mais aujourd’hui, les déclinaisons de poêle à granulés intègrent un ventilateur grâce auquel la propagation de l’air chaud est accélérée et homogénéisée.

Il est possible d’étendre cette diffusion à plusieurs autres pièces en associant au dispositif, un système de canalisation capable d’acheminer la chaleur dans toute la maison. Dans ce cas, le poêle à pellet peut être utilisé comme chauffage principal. Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’une construction BBC, il est possible de relier le dispositif à un réseau de radiateurs d’eau ou à un plancher chauffant. Plus de détails à ce sujet sur nidouillet.fr.

En outre, les modèles récents de poêle à granulés sont équipés de programmateur électronique permettant de définir la vitesse à laquelle les granulés seront acheminés vers la chambre de combustion, ainsi que celle qui alimentera le système de ventilation à la base de la combustion. Ici, il est possible de programmer à l’avance les heures d’utilisation du poêle à pellet.

Quid des raccordements ?

Les raccords de fumées doivent respecter les principales conditions de sécurité. A cet effet, l’utilisation de tuyaux flexibles extensibles est interdite. Si généralement la limite de longueur est de 2 mètres, il faut dire qu’il est possible d’aller au-delà de cette valeur à condition que l’avis technique du fabricant le mentionne. Toutefois, pour la longévité du poêle à granulés et pour un meilleur ramonage, il est souhaitable que les tuyaux soient rigides, et les raccords étanches. Désireux d’en savoir plus sur le poêle à pellet ? Visitez donc ce site.